28 février 2009

ONU et liberté religieuse, Radio Suisse Romande

Une série proposée par Serges Carrel

couvONUComment est-elle défendue actuellement à l’ONU ?

« L’ONU enterre les Droits de l’homme... Cette institution est devenue un laboratoire polymorphe où les valeurs démocratiques sont les plus attaquées... »

La thèse retentit sèchement dans « Les Nations désunies », le livre de l’historienne française Malka Marcovich. Parmi les droits humains malmenés dans le cadre de l’instance onusienne : la liberté de religion et de conviction. Dans une cinquantaine de pays du monde, ce droit fondamental n’est pas respecté. A cause de leurs convictions religieuses des centaines de millions de personnes sont discriminées, emprisonnées voire persécutées. Et pourtant l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 garantit non seulement le droit d’avoir sa liberté de pensée, de conscience et de religion tant en public qu’en privé, mais aussi le droit d’en changer.
Parcours dans l’ONUland à Genève et notamment autour du nouveau Conseil des droits de l’homme, afin de voir dans quelles mesures les propos de Malka Marcovich se vérifient. Place d’abord au réquisitoire de l’auteur des « Nations désunies », suite sur http://www.religion-rsr.ch/fmi/xsl/rsr/rsr_ave_prog_detail.xsl?-db=ReligRSR&-lay=web1&_kplt__DateNum=733474.1&-find

à écouter à partir de lundi 2 mars sur http://www.rsr.ch/espace-2/a-vue-d-esprit

Posté par Malka Marcovich à 18:13 - - Permalien [#]
Tags :